Archive

Archives pour la catégorie ‘Web marketing’

Panda : Google sème la zizanie dans le web français

Les experts en SEO vont bientôt avoir les poches pleines. Déjà lancé sur la version américaine du moteur de recherche, l’algorithme Panda censé permettre d’améliorer les résultats des recherches effectuées sur Google est disponible en France depuis le 12 août.

Et il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour constater les premiers dégâts de l’animal sur le web francophone.

Lire la suite…

ePub : les internautes ne font pas confiance aux bannières publicitaires

Publicité en ligneVoila encore un billet qui va en agacer plus d’un, des agences aux régies publicitaires en passant par les sociétés spécialisées dans la conception de « créas ». Car tout ce petit monde a profité des fêtes pour ancrer dans la tête des internautes qui ont encore du temps de cerveau disponible des marques ventant les mérites de nouveaux produits ou services.

Seul problème, qu’il s’agisse des cabinets d’études marketing Forrester Research ou Nielsen, tout le monde s’accorde à dire que les internautes ne font pas confiance aux bannières publicitaires. Coup dur pour tous les plans média qui ont prévu ou qui ont déjà inondé le marché d’ePub ? Quels sont sur le web les moyens les plus efficaces pour gagner la confiance des internautes ? Réponse dans ces prochaines lignes.

Lire la suite…

eQuotidiens : la « Une » perd de sa superbe

eBookUneDans le monde du papier, la « Une » est sans conteste la page la plus lue d’un quotidien. Car on peut la voir directement sur des présentoirs dans une librairie, via une affiche dans la rue ou même parfois à la télévision. Mais dans le monde du numérique, la « Une » de ces eQuotidiens devient une page comme une autre.

Pourquoi ? Car elle apparaît souvent en miniature – les caractères étant alors illisibles – et il est pratiquement toujours nécessaire de cliquer dessus pour l’afficher en (quasi) plein écran. Et cela est encore pire pour la « quatrième de couverture », inaccessible gratuitement en version numérique alors qu’il suffit de retourner un quotidien dans n’importe quelle librairie pour la consulter.

Bref, les eQuotidiens vont bouleverser les habitudes de lecture de la presse traditionnelle, que ce soit au niveau de la mise en page ou au niveau des publicités. Car si la « Une » est l’une des pages qui coûte le plus cher pour un annonceur « papier », ce dernier est en droit d’attendre plus de la presse en version numérique. Alors quelles sont les pages les plus lues d’un eQuotidien ? Étude.

Lire la suite…

Yield management : où comment la SNCF arrive à proposer des billets Paris-Marseille à 30 euros

Logo SNCFAujourd’hui, il coûte moins cher d’aller de Paris à Marseille en train via la SNCF que de faire un (demi) plein d’essence. Pour parcourir au mieux un tiers du trajet en question. Depuis décembre 2004, la SNCF a en effet conçu une compagnie low cost, IDTGV, qui propose des billets de train à prix cassé.

Dans quel but ? se préparer à l’ouverture du rail à la concurrence, profiter de l’effet « crise » et surtout pour prendre des parts de marché aux compagnies aériennes low cost qui proposent des tarifs de plus en plus agressifs. Mais alors comment faire pour casser le prix des billets ? Quelles sont les destinations les plus demandées ? Est-ce que ça marche ? Enquête.
Lire la suite…

Hulu : les publicités vidéo coûtent plus cher que sur un « prime » à la TV

Hulu logoCe n’est pas la première fois que je vous parle d’Hulu, le site américain de catch-up TV contrôlé par NBC Universal, The Walt Disney Group et Fox Entertainment Group. Lancé en mars 2008, il continue son petit bonhomme de chemin en devenant un acteur local vraiment incontournable. Certes, il ne concurrence toujours pas des sites comme YouTube mais il est rentable, très rentable même.

Partant de la dernière étude comScore (source) sur les sites américains de consultation de vidéos en ligne les plus populaires, j’ai mené une petite enquête pour savoir lesquels sont les plus rentables. Car l’audience est un critère important d’influence mais cela ne suffit pas pour leur assurer un avenir radieux. Et quelle ne fut pas ma surprise en constatant que les publicités vidéo en ligne coûtent désormais plus cher que des publicités diffusées en prime time sur les chaines US. Décryptage.

Lire la suite…

Réseaux sociaux : enquête sur les top et les flop de France

Cette semaine, Techcrunch a fait sensation en dévoilant les statistiques de consultation des principaux réseaux sociaux à la mode. Le webzine s’est en effet procuré les statistiques comScore du mois de juin et Facebook est apparu comme le 4ème site le plus visité au monde.

  1. Sites de Google : 844 millions de visiteurs uniques
  2. Sites de Microsoft : 691 millions de VU
  3. Sites de Yahoo! : 581 millions de VU
  4. Facebook : 340 millions de VU (+157% sur un an)

A titre de comparaison, Twitter, dont tout le monde parle en ce moment, ne fait « que » 44,5 millions de VU en juin (+19% par rapport au mois de mai). Mais je vous l’accorde, les statistiques de comScore ne comptent que l’audience du site Twitter.com. Pas de celle de tous les services web qui permettent de l’exploiter, parfois pour lui ajouter des fonctionnalités.

Et en France, quels sont les réseaux sociaux les plus populaires ? Enquête sur les top et les flop des réseaux sociaux de l’Hexagone.

Lire la suite…

Investissements publicitaires sur Internet : y a-t-il un effet crise ?

La presse en ligne réserve parfois un curieux sort aux informations qui peuvent avoir un impact direct sur son modèle économique. La filiale française de l’IAB (Interactive Advertising Bureau) et le SRI (Syndicat des Régies Internet) se sont en effet associés pour commander à TNS Media Intelligence une étude sur les investissements publicitaires sur Internet réalisés au premier semestre 2009.

Inutile de rappeler que la totalité des webzines misent en grande partie sur la publicité sur Internet pour générer des revenus. Mais assez étrangement, on ne compte qu’une quinzaine de médias (source) qui ont bien voulu en parler. Pourtant, qu’il s’agisse de webzines ou de blogs, la publicité sur Internet n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui et constitue pour beaucoup une source importante de leur chiffre d’affaires. Le constat est le même pour les « web services » gratuits ou même pour certains autres services payants qui ont une audience suffisante pour la monétiser.

Les investissements publicitaires sur Internet sont-ils en baisse ? Y a-t-il un effet crise en France ? Quels sont les types de sites qui accueillent le plus de publicités ?

Lire la suite…

Bannières pub : quel format choisir ? où les placer ? comment obtenir le meilleur taux de clic ?

Formats bannière IABAllez, ça fait longtemps que je n’avais pas publié sur ce blog un billet dédié à la catégorie « web marketing« . Je me rattrape donc avec une note faisant le point sur les meilleures astuces du display pour améliorer la visibilité de sa marque sur Internet.

Car si les interstitiels, habillages des pages d’accueil ou les publicités vidéo (pre ou post-roll, toaster ad) envahissent actuellement le web, l’IAB, ou « Interactive Advertising Bureau », fait toujours la part belle a principalement 4 formats de bannières publicitaires :

  • Les « horizontales » : 468 x 60 pixels et leur équivalent large 728 x 90 pixels
  • Les « rectangulaires » : pavé de 300 x 250 pixels et carré 250 x 250 pixels
  • Les « verticales » : 120 x 600 pixels (le skyscraper)  et 160 x 600 pixels
  • Les « boutons » : plusieurs résolutions, inférieures à 200 x 200 pixels

Et 15 ans après la première campagne publicitaire de AT&T sur le site Wired.com, il ne suffit plus de placer sa bannière 468 x 60 en haut de page pour que les internautes cliquent dessus. Alors comment faire pour mieux positionner sa publicité ? Doit-on rechercher le clic ou la visibilité ? Réponse dans les prochaines lignes.

Lire la suite…

Archiduchesse : Patrice Cassard se lance dans la chaussette

ArchiduchesseArchiduchesse. C’est le nom d’une nouvelle boutique en ligne qu’a lancé l’entrepreneur « nouvelle génération » Patrice Cassard il y a tout juste 24 jours. Oui, vous ne comprenez sans doute rien à ce que j’ai écris si vous ne suivez pas forcément l’actualité de la blogosphère. Mais cela peut devenir clair en résumant le tout en trois points.

  1. Archiduchesse : vente en ligne de chaussettes. D’où le jeu de mot.
  2. Nouvelle génération : contrairement aux boutiques totalement dématérialisées classiques, on trouve ici un blog dans lequel le taulier raconte très régulièrement ses états d’âme. Pour suivre l’évolution de la boutique mais aussi de son patron. Addictif d’autant plus qu’il a l’art et la manière de nous intéresser à des détails. Lire la suite…