À propos

Je suis un entrepreneur et journaliste High-Tech web et papier intéressé par les nouvelles technologies. Ce blog a pour ambition de partager états-d’âme et anecdotes liées à mes (quelques) centres d’intérêt.

Pour l’anecdote, mon premier blog était hébergé sur Mygale.org en 1997. Et mon premier webzine a été lancé quelques mois plus tard (webfaster.com fin 1997). En 1999, le webzine comptait 250 000 pages vues par mois (site centric) et 6500 abonnés à la newsletter. Des chiffres largement supérieurs à l’audience de ce blog ;)

Depuis, il a changé de forme, changé de nom pour devenir NetEconomie.com (j’avais une dent contre les .fr), de domaine (neteco.com) et de propriétaire. Le webzine a en effet été racheté par la société Lyonnaise Cyrealis le 21 septembre 2006 puis par M6 Web en avril 2008. Entre temps j’ai lancé un autre webzine, Mobinaute.com, en 2004. Ce dernier a fait partie du pack de sites possédés par Cyrealis et entrés aujourd’hui dans le giron de M6 Web. Il occupe aujourd’hui l’essentiel de mon temps d’un point de vue professionnel.

  1. 27/06/2010 à 22:06 | #1

    Depuis, il a changé de forme, changé de nom pour devenir NetEconomie.com (j’avais une dent contre les .fr), de domaine (neteco.com) et de propriétaire. Le webzine a en effet été racheté par la société Lyonnaise Cyrealis le 21 septembre 2006 puis par M6 Web en avril 2008. Entre temps j’ai lancé un autre webzine, Mobinaute.com, en 2004. Ce dernier a fait partie du pack de sites possédés par Cyrealis et entrés aujourd’hui dans le giron de M6 Web. Il occupe aujourd’hui l’essentiel de mon temps d’un point de vue professionnel.
    +1

  2. Fournier
    05/11/2010 à 11:11 | #2

    Bonjour,
    Une écriture pour Médianautes. C’est pour iPad, c’est hypermédia et explique comment créer un ouvrage hors papier avec vidéos, musique diapos etc.
    Si cette lecture vous intéresse, top 10 des meilleurs ventes sur FeedBooks ;-) ), je vous l’adresse via Pando.
    Cordialement
    Marc-André Fournier

  3. 27/06/2012 à 12:17 | #3

    Je viens de prendre Open skies, classe Eco, c’est vraiment une arnaque.
    Nous étions serrés, impossible de se tenir debout, et de se lever car
    nous étions par 3, et quand une personne dort, nous sommes pris en otage
    Etant donné le supplément à payer par rapport à une autre compagnie, j’ai
    été déçu et je ne le reprendrai pas

  1. Pas encore de trackbacks