Accueil > Geekerie, J'ai vu, Perso > Lancement du nouvel iPad : le marché parallèle poussé à l’extrême

Lancement du nouvel iPad : le marché parallèle poussé à l’extrême

Quel drôle de lancement ! Pour avoir assisté à – pratiquement – tous les lancements de produits ou boutiques Apple en France, le lancement du nouvel iPad me laisse un goût amer.

Si d’usage les apple addict font, généralement dans une bonne ambiance, la queue pour s’offrir en avant-première le nouveau produit de leur rêve, la situation était toute autre ce matin à 8 heures précise, heure de l’ouverture officielle de l’Apple Store situé à Opera. Pourquoi ?

Car une importante communauté d’hommes des pays de l’Est a eu l’ingénieuse idée de se regrouper pour acheter en masse des iPad, souvent haut de gamme, pour les revendre ensuite dans les pays où il n’est pas encore commercialisé.

C’est bien simple, de 8 heures à 9 heures ce vendredi 16 mars, seuls quelques passionnés (français, italiens, …) ont réussi à mettre la main sur leur nouveau précieux, la « mafia » des pays de l’Est ayant presque littéralement envahi l’Apple Store en sortant avec des iPad à tour de bras. Apple limite l’achat des iPad à deux par personnes ? Ces derniers ont fait pression pour ressortir avec quatre iPad par personne. Et Apple semble les avoir laissé faire.

Pire encore, non content d’avoir mis le grappin sur plusieurs dizaines d’iPad en quelques minutes seulement, cette « mafia » arborait fièrement juste devant l’Apple Store leur précieux magot ! Ils faisaient… l’inventaire ! Il a fallu attendre une bonne dizaine de minutes pour que la sécurité intervienne et que l’Apple Store réagisse. Et alors que tout le monde savait pertinemment que ces iPad sont destinés au marché parallèle, l’Apple Store a préféré désigner un « représentant » qui a eu le droit d’entrer, seul, dans la boutique, pour repartir avec de (très) nombreux exemplaires pour tous ses « collègues ».

Mafia organisée ? Société qui a payé des gens pour acheter à son compte des iPad ? Nous ne le saurons finalement jamais. Une chose est sûre, les journalistes qui étaient ce matin à mes côtés en ont interrogé quelques uns. Résultat : certains nous disaient pouvoir se faire une marge de 150 à 200 euros sur chaque iPad revendu. Certains autres vendaient leur place dans la file d’attente. Comptez 150 euros pour une bonne place dans la file d’attente.

Messieurs d’Apple, pour le prochain lancement d’un de vos produits, vous n’aurez que deux solutions : lancer le produit dans le monde entier ou mieux contrôler le marché gris… au risque de décevoir les vrais fans qui préfèreront sans doute acheter leur produit sur le store en ligne…

Billets similaires :

  1. [Publi info] Volkswagen fait la promo de la Golf Cabriolet en réalité augmentée sur iPhone/iPad/Android
  2. J’ai testé le LG Optimus 2X sous Android, le 1er smartphone dualcore du marché

  1. 16/03/2012 à 11:54 | #1

    définitivement Mafieux… avec une bonne saveur de Mafia Albanaise (vu l’origine et l’organisation que tu décris).

    À noter, que ce genre d’opération est parfaite sur deux plans:

    1 – Laver l’argent Sale

    2 – réaliser un profit rapide, et « légal »

  2. 16/03/2012 à 11:55 | #2

    Comme résumé à la fin de cet article, c’est aussi l’effet de bord des lancements pays par pays …
    Et il n’y a pas que ça … par exemple, combien de personnes profitent de leur voyages aux USA par exemple pour ramener plusieurs exemplaires beaucoup moins chers outre Atlantique ?

  3. 16/03/2012 à 11:57 | #3

    @titlap

    Sauf qu’en voyageant aux USA, les français sont en minorité dans l’Apple Store. Là il y a avait plusieurs dizaines de « mafieux » ! Pour avoir acheté un iPad 3 pour notre rédac papier, le vendeur d’Apple me disait à 9 heures que j’étais le second « français » à qui il a vendu une tablette…

  1. 17/03/2012 à 01:56 | #1
  2. 18/03/2012 à 02:43 | #2
  3. 18/03/2012 à 13:06 | #3
  4. 28/03/2012 à 04:41 | #4