Accueil > En vidéo, J'ai testé > Comment transformer son iPhone en livre numérique en 5 leçons

Comment transformer son iPhone en livre numérique en 5 leçons

iPhone_eBookL’année 2009 est sans doute l’année de la démocratisation du livre électronique. Entre les Kindle (DX ou pas) d’Amazon, les Cybook Gen3 et Opus de Bookeen, la gamme des Reader (PRS-505, Pocket et Touch) de Sony, voire les Digital Reader 1000 d’iRex, les terminaux dédiés à la lecture de livres ou de magazines numériques se multiplient. Même Samsung a annoncé un modèle, Asus devant en faire de même d’ici la fin de l’année.

Quelle est la différence entre un « livre numérique » et un livre papier ? La technologie bien évidemment. Les livres électroniques, ou « livrels », sont en fait des mini PDA, la plupart tournant sous GNU/Linux, dotés d’un écran à encre numérique. D’une taille de 5 à 10 pouces, ils ne sont pas rétro éclairés et donnent l’impression de consulter une page d’un vrai livre papier.

Et détail important, ces livrels ne consomment de l’énergie que lorsqu’ils affichent de nouvelles pages (la plupart des lecteurs d’eBooks « flashent » à ce moment précis). Vous pourrez rester le temps que vous voulez pour lire une page, cela n’aura aucun impact sur son autonomie. Les livrels ont en général une autonomie de plusieurs semaines en utilisation classique (non il ne s’agit pas d’une faute de frappe, j’ai bien dit « semaines »).

Mais les téléphones mobiles sont également de redoutables lecteurs de livres numériques. Je vais m’intéresser dans ce billet à 5 méthodes permettant de transformer son iPhone (ou iPod Touch) en lecteur d’eBooks et de bandes dessinées. Suivez le guide.

PressDisplay : l’ami des mobiles et des PC/Mac

PressDisplay_1PressDisplay est un service payant facturé 30 dollars par mois permettant de lire depuis son navigateur web, ou en mode déconnecté via un lecteur externe, près de 1200 quotidiens de tous pays. En France, Le Parisien (Aujourd’hui en France), l’Equipe, La Tribune, Le Figaro, Le JDD, Les Echos et Liberation pourront être feuilletés sur le net en version numérique chaque jour.

Il est possible de configurer le service pour être averti par email immédiatement lors de la parution d’une nouvelle édition de son quotidien favori. Bon plan : pour tester gratuitement le service pendant 1 mois, il est possible d’utiliser le code « twitter » ou « iphone » lors de l’inscription en ligne. L’offre de test ne nécessite pas d’insérer sa carte de crédit pour fonctionner.

Mais il est également possible d’accéder à PressDisplay depuis son iPhone ou son iPod Touch, depuis tout smartphone doté d’un navigateur web évolué ou depuis un Blackberry. Les terminaux sous Windows Mobile auront même le droit de télécharger un logiciel spécifique facilitant la lecture des ouvrages. Les autres smartphones devront se contenter d’une interface web (une « web app ») accessible depuis l’adresse « pressdisplay.com ». A noter que PressDisplay peut également être installé sur un (seul) livrel, le iRex DR 1000.

PressDisplay_2 PressDisplay_3 PressDisplay_4

Intéressons-nous plus particulièrement à PressDisplay sur iPhone. Une fois l’URL entrée dans Safari Mobile et ses identifiants / mots de passe insérés, on se retrouve devant une sorte de Google News qui indexe les contenus les plus récurrents des magazines papier. Un clic sur l’icône « menu » permet de choisir plus finement les quotidiens que l’on souhaite lire, notamment ceux parus dans certains pays uniquement.

PressDisplay_5 PressDisplay_6 PressDisplay_7

La « Une » du quotidien s’ouvre ensuite en miniature et il est possible de cliquer dessus pour l’afficher sous la forme d’une grosse image. Cette image étant d’un poids conséquent, elle mettra du temps à être téléchargée et elle prendra parfois du temps à être redimensionnée si l’on pince l’écran de l’iPhone pour zoomer ou dézoomer sur certaines parties du texte.

PressDisplay_8D’où l’innovation apportée pour certains quotidiens (ça ne marche pas avec le JDD) : sous chaque page du quotidien, les gros titres et les premières lignes suivantes sont numérisées et affichées sous la forme d’une simple page web. On peut donc cliquer dessus pour afficher le contenu de l’article complet ou cliquer sur l’image décrite plus haut pour arriver au même résultat.

Le passage d’une page à l’autre est possible en cliquant sur la partie droite ou gauche des miniatures  ou en cliquant sur les boutons virtuels présents à l’écran. Cette solution est satisfaisante mais il est vrai que l’écran de l’iPhone étant petit, il n’est pas toujours très pratique (avec un temps d’attente long entre le téléchargement des pages et les clics sur les pages successives) de lire tous les contenus en passant son temps à zoomer/dézoomer ou cliquer sur les zones de l’écran les plus intéressantes. Un quotidien fait environ 30 pages. Il faudra donc au moins 60 clics (30 clics pour tourner les pages et 30 clics pour les agrandir) pour le lire intégralement.

Stanza : l’ami de l’iPhone, des PC/Mac et du format ePub

Stanza est un programme gratuit pour les PC, les Mac et les iPhone (disponible sur l’App Store). Il a été développé par une société qui s’appelle Lexcycle, rachetée dernièrement par Amazon. Il faut donc se dépêcher de l’utiliser avant qu’éventuellement il ne devienne payant ou réservé aux utilisateurs du Kindle de la marque.

Stanza_1 Stanza_2 Stanza_3

En attendant, il est tout à fait possible de l’utiliser sur un iPhone ou un iPod Touch. Sa particularité ? Il s’agit du meilleur lecteur d’eBooks sur iPhone. Il permet d’avoir une lecture naturelle en simulant les pages qui se tournent via une animation du plus bel effet; il permet d’augmenter ou diminuer la luminosité de l’écran en glissant son doigt de haut en bas ou de bas en haut pour un meilleur confort visuel; il permet de gérer la taille du texte, la couleur du fond. Il est hyper complet.

Stanza_4 Stanza_5 Stanza_6

Il permet même d’acheter des eBooks dans une petite dizaine de cyber-librairies, voire d’en télécharger des gratuits. Car comme il est l’un des seuls logiciels compatibles avec le format standardisé « ePub », il peut notamment lire les 1,5 million d’eBooks de Google Books directement sur l’iPhone. Pour les plus pressés, Stanza propose un accès rapide aux chapitres des eBooks lus.

Kindle iPhone : l’application la plus complète, réservée aux américains

« Kindle for iPhone » est un logiciel gratuit disponible uniquement sur l’App Store américain. Il permet d’accéder à la même boutique en ligne réservée à l’achat de livres électroniques que celle du Kindle d’Amazon. Une fois l’application lancée, il permet soit d’accéder à une « web app » pour acheter et télécharger les eBooks de son choix (environ 10 dollars), soit de les lire.

KindleiPhone_1 KindleiPhone_2

Le lecteur d’Ebooks en lui-même est relativement bien conçu même si il ne possède aucune fioriture graphique particulière. Il fait pâle figure par rapport à Stanza mais il permet tout de même de faire l’essentiel dans de bonnes conditions : il prend en compte les images, les textes sont clairs, on peut changer la taille du texte rapidement ou encore mettre des pages en « signet ». Le défilement des pages est rapide et c’est finalement bien là l’essentiel.

KindleiPhone_3 KindleiPhone_4

On regrette également qu’il soit si difficile d’acheter des contenus depuis la France. Certes les Kindle, Kindle 2 et DX ne sont pas disponibles en France mais les français lisant l’anglais pourraient tout de même être très intéressés par le logiciel iPhone. Dommage.

Lucky Luke via Ave! Comics : la BD animée sur iPhone

LuckyLukeiPhone_1La start-up française Aquafadas a développé il y a quelques mois une technologie baptisée « Ave! Comics » qui facilite la lecture de bandes dessinées sur iPhone et iPod Touch. Elle a notamment proposé sur l’App Store pour 5 euros la BD « Lucky Luke, l’homme de Washington ». Et cette technologie est très impressionnante.

Il est possible de se déplacer aisément à travers les bulles au doigt ou en utilisant un système d’animation qui permet de les faire défiler automatiquement. Mais là où le logiciel est génial, c’est qu’il gère à la fois les bulles qui doivent défiler rapidement (celles sans texte) et celles qui doivent rester longtemps à l’écran (pour lire tout le contenu).

Les animations sont nombreuses, les bulles défilant de gauche à droite ou de droite à gauche, la technologie permettant même de s’attarder sur certaines parties des images via un système de zoom/dézoom intégré.

LuckyLukeiPhone_2 LuckyLukeiPhone_3

Bref, on peut lire les pages sans avoir à cliquer sur aucun autre bouton que « lecture ». J’attends avec impatience les prochains contenus qui seront proposés par cette société. A noter qu’il est possible de gérer la vitesse de défilement des bulles et l’utilisation du programme en mode paysage ou portrait.

LuckyLukeiPhone_4 LuckyLukeiPhone_5

Heroes de NBC : un lecteur de BD sur iPhone

Heroes_1Le logiciel « Heroes » de NBC.com est proposé au prix de 5 dollars sur l’App Store américain. Il permet comme son nom l’indique d’accéder aux derniers albums de la série locale « Heroes » diffusée également chez nous sur TF1. Mais il s’agit ici de la série papier sous forme de bande dessinée qui est proposée et non de la série TV.

La particularité du programme est qu’il nécessite de passer par une connexion EGDE, WiFi ou 3G pour télécharger le nom des derniers albums proposés (il y en a plusieurs dizaines). On clic sur un album pour lire un résumé de l’épisode et on peut ensuite le télécharger en local. Une fois l’épisode stocké dans la mémoire de l’iPhone, la BD s’affiche en mode paysage.

Il faudra faire glisser la BD au doigt pour la lire intégralement de haut en bas pour une même bulle ou de gauche à droite pour les bulles suivantes. C’est assez déroutant au début mais une fois l’étape d’adaptation terminée, cela devient assez intuitif.

Heroes_2 Heroes_3

Dommage qu’on ne puisse pas en revanche pincer l’écran pour zoomer sur une partie de son choix. A la place, on double clic sur une zone pour que le programme effectue un zoom. Mais si on veut zoomer légèrement plus ou légèrement moins, cela n’est pas possible. »Heroes » permet enfin de mettre des BD en favori et même d’accéder à certains contenus multimédia associés (notamment des vidéos via un portail mobile dédié).

Billets similaires :

  1. Autoroot.com disponible sur iPhone et sur Android

  1. 07/09/2009 à 17:12 | #1

    Merci Alexandre pour cet article très instructif.
    Stanza est super mais où puis-je trouver des bouquins en français à télécharger gratuits ou à acheter ?

  2. 07/09/2009 à 21:17 | #2

    Bonjour Eric,

    Voici une petite sélection de boutiques ou de services web pour les trouver :

    http://www.feedbooks.com : sans doute le meilleur
    http://www.jelis.ca/accueil_fr.aspx : une boutique canadienne parfois moins chère que les équivalents français
    http://livreelectronique.fnac.com/ : un classique (choix du format PDF ou ePub)
    http://www.publie.net/ : compte des auteurs papier ou des « web auteurs »
    http://www.epagine.fr/
    http://librairie.immateriel.fr/

    Et dans la catégorie des « underground », on trouve :
    http://mozambook.free.fr/index2.htm
    http://www.telechargementz.eu/warez-telecharger-magazines-ebooks/livres/15381-73-ebooks-francais.html (73 ebooks français tombés du camion)

    En espérant avoir répondu à ta question.

  3. 07/09/2009 à 23:01 | #3

    Merci ! Mais je suis surpris par le prix des eBooks, c’est très cher je trouve, même prix que les versions papier, ça n’incite pas vraiment à acheter :-(

  4. 08/09/2009 à 22:09 | #4

    Je suis tout à fait d’accord. J’ai acheté « le voyage d’hiver » d’Amélie Nothomb hier en livre électronique à la Fnac au format ePub. Il a couté 13,5 euros contre 14,25 euros en version papier. La différence est vraiment minime !

    Certes je veux bien croire qu’il y a un coût non négligeable de numérisation mais il peut être vite amorti dans le temps si les eBooks se démocratisent. Et les coûts doivent être nettement inférieurs à ceux de l’impression d’un livre papier.

    D’après une étude de Harris Interactive réalisée en février dernier auprès de 409 acheteurs d’un Sony Reader, ils sont 75% à estimer qu’un livre dématérialisé devrait être en moyenne 40% moins cher qu’un livre. Aujourd’hui, les eBooks ne sont que 10% moins onéreux qu’un livre papier. Et encore. On est donc encore loin du compte.

  5. 08/09/2009 à 22:18 | #5

    En effet… Les maisons d’édition sont en train de reproduire les erreurs de l’industrie musicale, même si le contexte est un peu différent

  6. gyroscop
    09/11/2009 à 20:01 | #6

    Il y a t’il des livres numériques qui permettent de déclencher au passage d’une page , une bande son..?

    Sur I phone?

  7. 24/11/2009 à 00:28 | #7

    Bonjour, je me permets de vous communiquer une autre source d’ebook gratuit:

    http://fr.www.affinibook.com/book/ebook

    Actuellement, on y trouve 138 ebooks exclusivement au format epub (mais aussi consultable en ligne), en Français ou en Anglais, du domaine public ou sous licence libre (par exemple de type Creative Commons).

    A la base, j’ai créé ce site pour gérer le contenu de sa bibliothèque en ligne, puis de fil en aiguille, j’ai commencé à héberger des ebooks. Enjoy !

  8. VROMS
    27/06/2011 à 10:53 | #8

    @gyroscop
    BOnjour Gyroscop.
    As-tu pu avoir la réponse à ta question depuis le temps.
    Cela m’intéresse aussi de lancer de l’audio automatiquement ou non dans un PDF.

    D’avance merci

    Vincent

  1. 15/09/2009 à 13:13 | #1