Accueil > En vidéo, Geekerie, J'ai testé > J’ai testé Mac OS X Snow Leopard sur un Macbook Pro

J’ai testé Mac OS X Snow Leopard sur un Macbook Pro

Mac OS X Snow LeopardLe 28 août dernier était un jour assez particulier pour les aficionados de la marque à la Pomme. Pour contrer Microsoft qui va lancer Windows 7 le 22 octobre prochain auprès du grand public, Apple a en effet mis sur le marché Mac OS X Snow Leopard, la nouvelle mouture de son système d’exploitation fétiche.

Premier bon point : son prix de 29 euros. Avec une carte Fnac, il tombe à 27,5 euros. Ensuite sa rétrocompatibilité avec les systèmes existants, étant possible de l’installer aussi bien sur un ordinateur sous « Leopard » que sous « Tiger », sous la forme d’une mise à jour ou d’une réinstallation complète. Bref, Apple n’a pas voulu copier le modèle économique Microsoft où il faut sortir sa carte de crédit dès que l’on a pas la dernière version du système en date.

Que vaut Snow Leopard ? Combien de temps prend-il pour s’installer ? Quelles sont les nouveautés du système ? Réponse en images et en vidéo.

Une installation simple mais longue

Mac OS X Snow LeopardSouvenez-vous, pour installer Windows 7 sur mon vieux PC Portable Dell, il avait fallu attendre près d’une heure (lire mon test de Windows 7). Avec un Macbook Pro équipé d’un processeur Intel Core 2 Duo 2,5 Ghz et de 4 Go de mémoire vive, j’aurai pensé que la mise à jour pour passer à Snow Leopard allait être nettement plus rapide. Et bien j’avais tort.

Il a fallu attendre très exactement 1 heure et 5 minutes pour effectuer la mise à jour. Les plus pressés des mac addict n’oublieront donc pas de préparer une bonne dose de café avant d’insérer le DVD dans son lecteur. Avant de continuer sur l’installation de Snow Leopard, je m’attarde deux minutes sur le packaging (la boite) choisi par Apple pour présenter son nouvel OS. Il est livré dans une boite cartonnée qui fait toc (le carton est très peu rigide) avec un manuel présentant la petite dizaine de nouveautés visibles de Snow Leopard. Et comme tous les produits d’Apple, on retrouve 2 stickers à l’effigie de la marque à coller où on le souhaite.

Retour à l’installation de Snow Leopard. Elle est beaucoup plus simple et intuitive que sous Windows 7. Ici, moins de 5 clics seront nécessaires pour la mener à bien. On entre son mot de passe « root » de Leopard, l’endroit où l’on désire installer l’OS et le tour est joué. En tout et pour tout, le Macbook Pro a redémarré deux fois, la seconde fois pour m’indiquer que l’installation est terminée et que je peux l’utiliser dès maintenant.

On ne doit entrer ni numéro de série, ni l’heure et la date du jour, ni clé WEP, Snow Leopard gardant les paramètres de l’ancien système Leopard. A noter toutefois un soucis pour conserver la clé WEP de ma Freebox. J’ai du la retaper à nouveau une fois l’installation terminée pour qu’elle soit prise en compte par le système.

Mac OS X Snow Leopard Mac OS X Snow Leopard

Les nouveautés techniques et incompatibilités logicielles associées

Snow Leopard n’apporte pas qu’une mise à jour d’ordre esthétique à Mac OS X Leopard. Il apporte surtout différentes nouveautés techniques, invisibles à l’oeil, qui rendent le système plus rapide et donc plus agréable à utiliser. A commencer par la nouvelle architecture 64bits, le support en natif de Microsoft Exchange (dans le calendrier, les contacts et les mails), le nouveau Finder entièrement remodelé et réellement rapide ou encore la possibilité d’accéder à ses fichiers Mac OS X en utilisant Windows via BootCamp. On peut citer enfin la fonction Grand Central Dispatch qui permet d’optimiser les performances des processeurs double cœur ou encore la fonction OpenCL qui permet quant à elle de mieux gérer la puissance graphique des Mac.

Mais ce n’est pas tout. Snow Leopard permet de lancer ses applications favorites légèrement plus rapidement (testé avec Final Cut Express pour réaliser la vidéo de ce billet) tout en nécessitant moins d’espace disque pour s’installer. On économise environ 7 Go entre l’OS Leopard et le nouvel OS Snow Leopard. A l’heure où les clés USB sont de moins en moins onéreuses, ce n’est peut-être pas beaucoup mais c’est déjà ça.

En revanche, les nouveautés techniques de Snow Leopard possèdent un défaut principal : certains programmes Leopard ne fonctionnent plus sur Snow Leopard. Pour ceux qui ont regardé la vidéo ci-dessus, le message d’erreur m’invitant à installer « Rosetta » concerne en fait l‘incompatibilité de Snow Leopard avec le programme MenuMeters (qui permet d’afficher des graphiques sur l’utilisation CPU et mémoire dans sa barre des tâches). Les développeurs semblent déjà au courant du problème et planchent sur une mise à jour.

Et pour avoir essayé le nouvel OS avec toute ma suite logicielle, j’ai pu noter des incompatibilités avec quelques programmes pourtant très connus :

  • Microsoft Word
  • Photoshop CS3. Adobe a précisé qu’il ne mettrait pas à jour son logiciel pour Snow Leopard (!)
  • Growl
  • CyberDuck
  • MenuMeters

Les nouveautés « visibles » de Mac OS X Snow Leopard

Le but n’est pas ici de recenser unes à unes toutes les nouveautés de Snow Leopard mais plutôt d’en choisir quelques unes en les classant dans deux catégories : les nouveautés mineures et les nouveautés majeures.

Les nouveautés majeures de Snow Leopard :

  • Exposé. Des mises à jour bienvenues ont été apportées à Exposé. Dans le Dock, quand on a par exemple plusieurs fenêtres de Safari ouvertes, il est désormais possible de faire un clic long sur l’icône du navigateur pour que Exposé se mette en place. Toutes les fenêtres apparaissent alors à l’écran et on peut choisir celle que l’on veut. On utilise la barre d’espace pour zoomer sur une fenêtre. Les glisser/déposer sont également plus simples. En glissant un fichier dans une icône du Dock, le programme se met automatiquement en premier plan.
  • Safari 4. Le navigateur est logiquement pré installé et permet entre autres de retrouver dès son lancement la liste des sites qu’on a l’habitude de visiter le plus fréquemment, un historique des pages exploitant CoverFlow et une complétion automatique des recherches dans la barre Google. On entre les premières lettres d’un mot et on nous suggère les mots complets les tapés dans le moteur. Sympa mais je préfère toujours Firefox sous Mac.
  • QuickTime X. Le thème graphique du logiciel a entièrement changé. Il se rapproche de ce qu’on a déjà sur iPhone. Quand on lance la lecture d’une vidéo, tous les boutons des menus disparaissent. C’est vraiment très joli. On peut aussi enregistrer de l’audio et de la vidéo directement depuis le programme, partager les données avec mobileMe, YouTube ou iTunes et effectuer des Trim, c’est à dire un montage vidéo pour ne garder que les scènes de son choix.
  • Prise en charge de MS Exchange.  J’en ai déjà parlé plus haut mais j’en rajoute une couche. Cette compatibilité est prise en compte dans Mail, iCal et Carnet d’adresses. Et pour l’avoir essayée pendant quelques heures, elle marche à merveille. D’autant plus qu’elle est intégrée dans Spotlight.
  • Piles et nouvelles icônes. Apple a enfin écouté ses utilisateurs en ajoutant un menu déroulant dans sa fonction « Piles ». Du coup, il devient beaucoup plus simple à utiliser. Les icônes du système et des documents multimédia ont changé. Elles sont plus jolies et permettent de feuilleter un document contenant plusieurs pages ou de visionner des vidéos depuis le Finder.
  • Meilleure prise en compte des PDF. Spéciale dédicace pour nous autres journalistes ou blogueurs. Dans Snow Leopard, il est plus simple de copier/coller du texte. Avant, le système avait la fâcheuse tendance de ne pas arriver à copier les bonnes parties du texte à l’écran.
  • Un nouveau gestionnaire d’impression. Ici encore, Apple a mis à jour tout son processus d’impression, permettant notamment de vérifier si les drivers présents sur le système sont bien les bons. Dans le cas contraire, Snow Leopard télécharge la dernière version sur le web.
  • iChat devient plus pro. Pour les 2 ou 3 qui ne sont toujours pas sous Messenger (merci Adium), iChat permet désormais de transférer des photos en haute définition et des fichiers PDF via iChat Theater.

Et puis parce que ce sont les petites nouveautés qui font aussi la force d’un nouvel OS, voici une sélection des nouveautés mineures de Snow Leopard :

  • Fonction « Substitutions ». Il s’agit d’un système d’auto-correction de mots ou de caractères entrés à l’écran. Comment ça marche ? Dans le menu « Langues et texte » des paramètres de Snow Leopard, on peut par exemple décréter qu’en tapant « brb » à l’écran, l’OS doit remplacer le texte par « be right back ». Et ça marche.
  • Snow Leopard toujours à l’heure. Le nouvel OS d’Apple peut régler l’heure automatiquement en fonction de sa localisation. Et la barre de menu peut afficher désormais la date complète et pas uniquement le jour de la semaine.
  • Safari 4 ne plante plus. Deux nouveautés passées presque inaperçues dans Safari 4 : son moteur Javascript nettement amélioré et sa possibilité de ne pas planter quand un plugin a cessé inopinément de fonctionner.
  • Meilleure accessibilité. Snow Leopard possède des fonctions pour être utilisé plus facilement par des mal-voyants. Le trackpad permet par exemple de savoir ou se trouve le curseur à l’écran et de prononcer à la voix ce que l’OS « voit ».
  • Automator plus simple à utiliser. Snow Leopard améliore l’utilisation des programmes de services. On peut notamment via Automator créer un service pour convertir du texte en une application de type audiobook pour iTunes, prête à être copiée sur un iPhone dès la prochaine synchronisation.
  • Puissance des réseaux WiFi. En cliquant sur l’icône WiFi de la barre des tâches de Snow Leopard, on a le nom des hotspots les plus proches mais aussi une icône indiquant la puissance du signal. Pratique.

Snow Leopard : ce qu’en pense la presse internationale

Depuis sa sortie, ce sont déjà plusieurs dizaines de tests de Snow Leopard qui ont été publiés, principalement en langue Anglaise. J’en ai fais une petite sélection à travers quelques citations de leurs auteurs respectifs.

Si Snow Leopard ne propose que quelques nouveautés visibles aux utilisateurs, sachant qu’il est graphiquement identique à son prédécesseur, il s’agit d’une mise à jour recommandée pour les actuels utilisateurs de Mac qui veulent plus de vitesse et d’espace de stockage. Mais je ne considère pas Snow Leopard comme une mise à jour obligatoire pour le consommateur moyen. Il s’agit plus d’une mise à jour « sympa à avoir ». Si vous êtes satisfait de Leopard, il n’y a pas de raison de se précipiter et d’acheter Snow Leopard.

Walt Mossberg, Wall Street Journal

La « petite » mise à jour d’Apple est vraiment bien optimisée. Un Macbook Air démarre en 72 secondes avec Snow Leopard alors qu’il fallait attendre 100 secondes sous Leopard pour arriver au même résultat. Si vous avez déjà Leopard, investir 30 dollars dans Snow Leopard parait évident. Vous ressentirez plus de vitesse et vous continuerez à vous dire « ho, cette fonction est sympa » dans les semaines à venir.

David Pogue, New York Times

Si Snow Leopard apporte de nombreuses nouveautés « majeures », la qualité de son prédécesseur Leopard suffisait amplement pour montrer que cet OS dépasse déjà la « mise à jour censée être exceptionnelle » de Microsoft avec Windows 7. De manière générale, Snow Leopard est principalement optimisé pour les entreprises, grâce à sa compatibilité Exchange.

Edward C. Baig, USA Today

Snow Leopard est comme ces maisons toujours en rénovation. Il y a des choses nécessaires pour les rendre fonctionnelles et vivables, pour s’assurer d’y prendre du bon temps  ces 20 prochaines années. A croire que les ingénieurs d’Apple ont passé toute l’année dernière à se demander quelles pouvaient être les idées qu’ils n’avaient jusque là jamais eu le temps d’implémenter dans cet OS.

Andy Ihnatko, Chicago Sun-Times

Snow Leopard n’apporte pas autant d’innovations que Windows 7. Ce nouvel OS ne devrait pas apporter à ses futurs acheteurs autant d’excitation à propos des Mac qu’avec les dernières mises à jour du système d’Apple.  Une partie des raisons qui expliquent pourquoi Snow Leopard promet des performances supérieures est qu’il a été conçu pour tirer parti des puces Intel des Mac, qu’Apple a commencé à utiliser début 2006. Il ne fonctionnera pas sur des Mac plus anciens équipés des puces PowerPC. Le lancement de ce système d’exploitation est un moyen pour Apple de demander à ses utilisateurs d’investir dans un nouvel ordinateur.

Peter Svensson, Associated Press

A vrai dire, je partage l’avis de tous mes collègues cités ci-dessus, même si certains se contredisent très clairement, et reste content pour le moment du passage à Snow Leopard même si le système n’apporte finalement que peu de nouveautés « majeures ». En attendant la prochaine version de l’OS d’Apple donc. Ou la découverte de nouvelles fonctions « cachées ».

Billets similaires :

  1. J’ai testé : accéder à Hulu depuis la France pour 40 euros par an
  2. J’ai testé le système Jolicloud sur un PC
  3. J’ai testé : le Palm Pre sous Web OS en version GSM

  1. eeeple
    29/08/2009 à 15:54 | #1

    Merci pour le petit test video !
    En effet rien de bien révolutionnaire avec Snow Leopard, mais quel gain de vitesse impressionnant !
    Les petits raffinements apportés (Quicktime X, Dock Exposé, Puissance des réseaux Wifi, Stacks améliorés, etc.) valent bien la modique somme de 29€ !
    Gros malus pour le packaging par contre ! Moi qui me fait une joie de conserver toutes mes boites (même celle de mon vieux Performa!), je trouve celle-ci vraiment très cheap !

  2. 29/08/2009 à 21:22 | #2

    @eeeple Et oui, Apple a voulu économiser à tous les niveaux…

    PS : j’ajoute 1 nouveau logiciel partiellement incompatible :

    - Final Cut Express. En fait il fonctionne mais il ne reconnait plus les raccourcis du clavier. C’est tout de suite moins pratique !

    Dans les logiciels compatibles, Gimp fonctionne à merveille, même en utilisant X11.

  3. ted
    30/08/2009 à 14:30 | #3

    1 h pour installer !!!

    Avec une clean install : 25 minutes top chrono
    Ce qui concerne la pochette « cheap » c’est plus ecolo

    en ce qui concerne la video c’est du survol de chez survol. Bref

  4. 30/08/2009 à 18:35 | #4

    25 minutes également pour une clean install.
    Mais maintenant je me suis rendu compte que la répétition des touches ne fonctionne pas !

    [Mode Windows]Reinstallation[/Mode Windows]

  5. Manu
    31/08/2009 à 13:32 | #5

    Il faudrait être un peu développeur pour éviter de dire des anneries dans vos tests vidéos…

  6. 31/08/2009 à 14:48 | #6

    @ted Ce serait sans doute plus écolo de pouvoir l’acheter en ligne et de le télécharger directement non ?

    @ZenZen77 Ok, j’aurai donc mieux fait de repartir de zéro également. La prochaine fois j’y penserai ;)

    @Manu c’était plus une première prise en main qu’un teste vidéo mais n’hésitez pas à aborder les points que vous souhaiteriez que je développe la prochaine fois. Merci :)

  7. fxc
    01/09/2009 à 19:52 | #7

    Bonsoir

    Apres avoir installe le programme , je constate que je ne peux plus envoyer de mail via programme Mail qui me demande un mot de passe sur stmp d’envoi ( qui est pourtant bien installé).Tout fonctionne bien sur en passant par Entourage )

    Une syncro avec mon iphone m’a également planté mes mails en envoi

    Quelqu’un a t il une solution de dépannage merci.

  8. 03/09/2009 à 11:50 | #8

    Merci pour ce billet.
    L’incompatibilité avec Word m’embête beaucoup. Peux-tu développer ce point stp ? Word ne fonctionne-t-il plus du tout ? S’agit-il de la version 2008 d’oFfice ?
    Merci d’avance.

  9. 03/09/2009 à 16:06 | #9

    bonjour
    j’ai envie de réagir à Gérald et fxc.
    Pour Gérald : la suite microsoft office X (ancienne donc) fonctionne très bien grâce à Rosetta. Même si elle ne profite pas du 64 bits elle devient plus réactive.

    Pour fxc beaucoup d’applemaniaque sont eu des problèmes avec mail sous snow Léopard. En fait on s’aperçoit que certaines adresses smtp ne posent pas de problèmes à certaines adresses mails : les adresses mobileme fonctionnent très bien avec le smtp mobileme, les adresses ovh font de même avec le smtp ovh. Malheureseument mon adresse perso est en libertysurf, mon fai orange, et tout fonctionnait, pas toujours sans problème, sous Léopard. Avec Snow Léopard rien à faire. J’ai solutionné le problème en abandonnant le smtp orange et en utilisant le smtp gmail (il faut avoir un compte gmail), un pis aller certes. Les autres solutions trouvées sur la toile n’ont pas eu d’effet.

  10. LolYangccool
    06/09/2009 à 15:57 | #10

    C’est normal, la vitesse d’installation ne dépend pas de la machine mais du lecteur de dvd…

    que tu ai un PPC ou un intel C2D si ta le même lecteur ça change rien…ou presque.

  11. LolYangccool
    06/09/2009 à 15:58 | #11

    Moi aussi j’ai un MBP de 2,53GHz 13″ sous Sleo… je suis très content.

  12. 08/09/2009 à 22:13 | #12

    @Yangccool Très bonne remarque !

    @LolYangccool Je te rassure, moi aussi :)

  13. 13/09/2009 à 01:23 | #13

    Je trouve que Snow éteind plus rapidement oui, mais je ne vois pas vraiment de changement en ce qui concerne le temps et la fiabilité du montage d’images ainsi qu’à la copie de fichiers. Bien que je suis un grand fan d’Apple pour leurs innovations, pour Snow il m’a fallu lire des articles sur le web pour enfin trouver où sont les changements car ils sont loins d’être majeurs et importants.

  14. aitcom
    21/09/2009 à 17:19 | #14

    une mise à jour vraiment rater, j’ai installer snow leopard, et plusieurs de mes raccourcies clavier ne marche plus ( suivant/lire-pause/précédent ) sur iTunes et aussi les mêmes touches sur ma Remote controle. sans parler de plusieurs mots oublier en anglais dans la version française.

    NB: j’ai un MacBook Pro ( le nouveau 2009 ) core2duo 2,53 et 4G de Ram

    Merci pour vos réponses
    Bien à vous

  15. 28/10/2009 à 22:55 | #15

    Bonjour, tr

  16. 20/11/2009 à 00:58 | #16

    Bonjour,

    Je viens d’installer Snow Léopard sur mon MacBook Pro.Quand j’ouvre Mail il disparait quelques secondes après pour me laisser un message « Mail à quitté de manière imprévue » … je ne suis pas du tout bidouilleur. Quelqu’un pourrait-il aider quelqu’un coupé du monde ?

  1. 30/08/2009 à 06:13 | #1
  2. 02/09/2009 à 22:37 | #2