Accueil > Geekerie > Les coulisses technologiques du Tour de France 2009

Les coulisses technologiques du Tour de France 2009

Tour de France 2009Cette année, les français se sont réconciliés avec le Tour de France. D’abord en terme d’audience, les étapes quotidiennes étant suivies en moyenne par près de 4 millions de téléspectateurs et ensuite en terme d’image, le Tour se voulant être plus propre malgré la polémique suscitée par le retour de Lance Armstrong.

J’ai pu participer à la seconde étape du Tour de France entre Monaco et Brignoles, l’occasion pour moi d’en savoir plus sur les coulisses technologiques de cet événement. Car avec 180 coureurs au départ de cette étape et près de 5000 salariés – personnels techniques, caravanes – travaillant chaque jour à faire vivre le Tour, il s’agit d‘une véritable ville dans la ville.

Par quels moyens techniques le Tour est filmé ? Comment sont fournies les images aux chaînes de télévision ? Comment travaillent les journalistes autour de l’événement ? Réponse dans ces prochaines lignes.

D’où proviennent les images de France 2  ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, si France 2 a acquis les droits de diffusion dans l’Hexagone du Tour du France pour un montant de 23 millions d’euros, ce n’est pas le groupe France Televisions qui en assure la gestion de A à Z. C’est le rôle du partenaire technique du Tour depuis 10 ans, en l’occurrence France Telecom / Orange, d’assurer cette tâche, tout du moins au niveau des réseaux. France 2 ne fait donc qu’ajouter des commentaires, en plus d’un travail de réalisation associé. Mais pour y parvenir, cela est beaucoup moins simple qu’il n’y parait.

Tour de France 2009 Tour de France 2009

France Telecom s’occupe plus précisément de l’organisation technique du Tour et de la couverture Internet fixe et mobile pour les journalistes, le grand public et bien évidemment les coureurs. Et c’est cette couverture qui permet de transmettre aux chaînes de télé partenaires les flux Live du Tour. Au total, ce sont 45 personnes qui travaillent à la technique chez France Telecom, pour permettre à 92 chaînes TV de diffuser les images de la grande boucle et à 450 journalistes d’envoyer articles et photos à leur rédaction.

La fibre optique et le WiFi sur le Tour de France

Pour en savoir plus sur le sujet, je me suis entretenu avec Henry Terreaux, le patron de « France Telecom Events » qui travaille sur le Tour mais aussi sur le Rubgy, le foot ou mêmes les jeux olympiques. Bref, sur tous les événements où il faut en un minimum de temps créer des réseaux à partir de zéro ou presque. Car il lui est même arrivé de proposer de l’Internet fixe et mobile en plus de la simple téléphonie mobile (voix) dans des zones blanches, c’est à dire des zones où il n’y avait jusque là aucun réseau.

Tour de France 2009 Tour de France 2009

Combien de temps cela prend-il ? 6 heures. Tous les matins, entre 4 et 10 heures, les équipes travaillent à créer d’abord un réseau téléphonique. L’objectif : raccorder le central téléphonique (PABX) d’un des deux camions du groupe à la boucle locale de France Telecom. Ensuite, c’est au tour du WiFi d’être proposé. Ce ne sont pas moins de 6 réseaux sécurisés qui sont disponibles, permettant à 1500 personnes de s’y connecter.

A cela s’ajoute un réseau radio propre qui permet de récupérer en direct les images de l’hélicoptère qui parcours le Tour. Il suffit d’une antenne pour transférer ces images en haut-débit. Mais c’est aussi le réseau de téléphonie mobile du parcours qui doit être densifié. Car entre les spectateurs sur la route, les membres officiels du Tour et les journalistes, ces derniers sont soumis à rude épreuve. Au total, ce sont 225 antennes-relais 2G/3G qui sont disséminées le long d’une étape.

Tour de France 2009 Tour de France 2009

Et comme si cela ne suffisait pas, le « vrai » réseau le plus utilisé pour récupérer les images en haute définition des caméras du Tour et pour les proposer aux chaînes TV partenaires est la fibre optique. Cette année, il n’y a quasiment plus d’ADSL ou de SDSL, tout le parcours étant systématiquement « fibré ». Les réseaux de fibre optique proposent des débits de 155 mbps. C’est depuis un simple camion itinérant que les DSLAM et PABX sont configurés. Un second camion identique, servant en plus aux journalistes, est prêt à être utilisé en cas de panne technique. Et si les deux camions techniques tombent en panne, c’est un réseau satellite de secours qui pourra être utilisé.

Tour de France 2009 Tour de France 2009

Le Tour des technologies en 6 points

Cet événement populaire finalement très technologique ne se résume pas à l’installation d’un réseau d’Internet fixe et mobile. Plusieurs points montrent également que les différentes technologies proposées aujourd’hui rendent bien des services sur le Tour. Sans même que ceux qui les utilisent se rendent compte de la difficulté à les déployer.

Tour de France 2009 Tour de France 2009 Tour de France 2009

  • Une salle de presse virtuelle. A la fin de chaque étape, les 3 gagnants du jour se retrouvent dans un « car régie » où l’on peut apercevoir quelques chaises réservées aux journalistes photo et plusieurs caméra IP. Les journalistes ne sont en effet pas présents, faute de place et de temps pour organiser le tout, ces derniers posant leurs questions depuis l’extérieur. Les coureurs ne  voient donc les journalistes que depuis un écran situé devant eux. La visio-conférence se fait via une liaison SDSL de 6 mbps.
  • Le WiMax en test cette année. Si le WiFi a encore été majoritairement déployé sur le Tour, des essais de WiMax ont été faits, sans aucune autorisation préalable de l’Arcep. Mais visiblement, la technologie n’est pas encore assez mature et gère mal le passage d’une antenne WiMax à une autre.
  • Un codec vidéo multi-support. Si toutes les images du Tour sont en HD, France Telecom a proposé cette année un codec IP multi-support qui fonctionne à la fois en Numéris, en fibre et en 3G. Pour fournir des images adaptées à la vitesse de connexion d’une majorité des internautes.
  • ADSL et Numéris pour les commentateurs. Les commentateurs sportifs de tous pays travaillent dans des tribunes qui leur sont réservées. Pour assurer la retransmission en direct, ce sont près de 150 lignes Numéris (pour permettre à tous d’avoir un numéro de téléphone) qui sont proposées en plus d’une ligne ADSL de 4 mbps pour être au courant des dernières tendances (statistiques, informations) du Tour.
  • Un Tour étroitement surveillé. Avec tous les réseaux sans fil déployés sur le Tour, l’ANFR, ou Agence Nationale des Fréquences, fait ponctuellement des relevés pour contrôler le spectre radio utilisé (de 3 KHz à 3 GHz). Au passage, cet organisme vérifie également les licences d’utilisation de ces technologies et coordonne le tout pour éviter le brouillage des signaux.
  • L’enfer des câbles. On a beau parler de réseaux sans fil, le Tour, c’est encore aujourd’hui près de 10 kilomètres de câbles. A déployer, ranger et re déployer chaque jour.

Tour de France 2009 Tour de France 2009

  1. Alexandre
    16/08/2009 à 22:38 | #1

    Je me permets de poster ici un commentaire publié dans la mauvaise rubrique d’Autoroot :
    ___________________________________________________________
    Bonjour Alexandre

    je t’écris de Montréal où je travaille sur un événement de charité qui fait 1000 KM de vélo en 48h qui a ramassé 1 000 000 pour la recherche sur les maladies orphelines

    Cette année nous avon diffusée des images durant les 48 heures grâce au réseau data cellulaire

    La qualité était au mieux simpliste car les encodeurs mavix et le réseau était évidemment saturés

    surtout que nous passions dans les régions du Québec ne disposent pas d’une bande passante 3G

    À notre plus grande déception, c’est en approche de Montréal donc d’une plus grande capacité que nous perdions notre signal car si le réseau est plus puissant, il est aussi plus encombré voir saturé

    En parcourant le tour as-tu pu voir le « set up » technologique de la couverture télévisuelle?

    si oui, je comprend que les caméras fixes sont connectés via fibre optique mais ça c’est simple

    ce que je cherche à savoir est comment le camion de réalisation reçoit la totalité des images caméras motos et hélico

    est-ce qu’ils utilisent la technologie micro-ondes entre les motos et les hélicos alors comment relaient-ils l’hélico au camion

    Sont-ils capables de recevoir l’image à un camion en mouvement qui « up-load » sur sattelite

    as-tu un contact pour moi au Tour qui pourrait m’aider notre souhait serait de diffuser l’événement l’an prochain durant les 48 heures pour qu’on puisse amasser des font auprès de la population grâce à une transmission d’une qualité broadcast

    tant TV que web

    Philippe Juneau
    images pro_motion
    pro_motion@videotron.ca
    ___________________________________________________________

  2. 16/08/2009 à 22:39 | #2

    Et la réponse est :

    Oui je pense que cela fonctionne aussi en satellite. Je t’invite à contacter directement FT Events sur le sujet qui je pense pourra vous aider à mettre en place cette technologie à Montreal.

    Bon courage pour sa mise en place. Et tiens nous au courant pour savoir comment tu as procédé. Merci.

  1. 27/07/2009 à 12:52 | #1