Autoroot Autoroot
Search
J’ai testé la TV mobile (DVB-H) à Paris

5 ans de retard ! Alors que tout le monde s’attendait à voir débarquer les premières offres de TMP, acronyme barbare de  » télévision mobile personnelle « , en 2004, elles ne sont toujours pas disponibles dans l’Hexagone. Et pourtant, l’équivalent mobile de la TNT est déjà lancé dans quelques pays d’Europe comme en Italie ou en Finlande.

En France, et plus précisément à Paris, il possible de l’expérimenter gratuitement, pour peu que l’on possède un terminal mobile – PDA, mini TV ou smartphone – équipé d’une puce jusque là dormante DVB-H. En quelle langue je parle ?

Vous connaissez tous la TNT ou Télévision Numérique Terrestre. En fait, elle exploite une norme que l’on appelle DVB-T (promis c’est le dernier acronyme) qui signifie Digital Video Broadcasting – Terrestrial. En clair, c’est une norme qui permet de recevoir en direct des flux TV en broadcast. Et bien l’équivalent mobile fonctionne sur le même principe, la lettre « H » désignant le terme « Handheld« , ou périphérique que l’on tient dans la poche. La TMP est-elle révolutionnaire ? Bilan en vidéo de 15 jours d’utilisation de ce service de TV mobile.

En attendant une éventuelle sortie l’année prochaine de premières offres commerciales de TMP en France, TDF expérimente donc pendant tout le mois de juillet la diffusion en temps réel de programmes (une 10aine de chaînes sont disponibles) sur des mobiles compatibles DVB-H. Pratique pour se faire une idée d’une technologie qui devrait sans doute devenir banale dans les prochaines années. Comme en Asie où il est banal de regarder la télévision (podcast, flux TV) sur son mobile.

Et ce qui est intéressant, c’est qu’il a suffit d’une seule antenne placée sur le toit de la Tour Eiffel pour proposer la technologie dans quasiment tout Paris. Mais pour améliorer la réception du signal, il sera nécessaire de porter ce nombre à 4. Il y en avait d’ailleurs déjà 4 disséminées dans la capitale lors des derniers tests du DVB-H effectués par TDF et par son concurrent direct, TowerCast.

La TV Mobile existe déjà : je l’ai sur mon mobile 3G

Oui je me permets d’anticiper sur vos éventuels commentaires et je ne peux qu’aller dans votre sens. Que ce soit sur iPhone ou sur la grande majorité des mobiles 3G vendus en pack opérateur, il est possible d’accéder – presque – sans surcoût et dès maintenant à plusieurs dizaines de chaînes, essentiellement issues de la TNT. Alors pourquoi payer pour une autre technologie si j’en ai déjà une qui marche ?

La réponse tient un mot : l’unicast. Pour chaque flux TV, l’opérateur utilise ses réseaux de voix / data pour acheminer la vidéo vers son client. Plus il y a de gens qui accèdent aux vidéos, plus ses réseaux sont saturés. Il n’est donc pas viable techniquement parlant pour Orange, SFR et Bouygues Telecom de miser sur cette seule technologie pour démocratiser la TV mobile. C’est aussi l’intérêt du DVB-H (ou de son équivalent encore plus évolué, le DVB-SH) qui propose du broadcast. On a un même flux TV qui est envoyé en continu sur le réseau à tous ses abonnés qui ont un appareil compatible.

Pourquoi tant de retard pour le lancement de la TMP ?

Bon ok, j’arrête avec les explications techniques car cela n’intéresse pas tant de monde que ça finalement. Place aux faits. Si la TMP est très en retard en France, cela s’explique entre autres par trois raisons distinctes.

D’abord, le CSA a mis un temps fou pour lancer son appel d’offres, choisir le nombre de chaînes qui seront disponibles (16 en tout) et attribuer les canaux aux acteurs de l’audiovisuel qui s’y intéressaient. Tout ceci n’a été finalisé qu’en mai 2008. Tant que j’y suis, voici la liste des chaînes qui seront disponibles sur la TMP : France 2, Arte, une autre chaîne du service public, TF1, Eurosport TV, M6, Canal+, i>TELE, W9, Europe Corp TV, BFM TV, Direct 8 mobile, NRJ 12, NT1, Virgin 17 et Orange Sports.

Ensuite parce que pour diffuser ces chaînes, il faudra que quelqu’un finance et entretienne un réseau DVB-H, totalement différent de celui utilisé par les opérateurs mobiles. Exit les antennes 3G pour la voix et la data, cela ne permet pas de faire fonctionner le DVB-H. Et crise économique oblige, ni les chaînes de télé ni les opérateurs ne veulent mettre la main au portefeuille.

Enfin, ne le cachons pas, le grand public ne comprend rien à la TV mobile. On leur dit que la technologie existe déjà sur leur mobile 3G mais personne, ou presque, ne n’utilise. Peu sont ceux qui savent même y accéder. Parfois la TV mobile en 3G est gratuite, parfois elle est payante, suivant les forfaits data que l’on souscrit. Bref, les opérateurs entretiennent pour le moment un flou stressant pour les consommateurs qui préfèrent ne pas utiliser ces offres plutôt que de se retrouver avec une facture téléphonique surgonflée.

La TMP, combien ça va me coûter ?

Et quant au prix des offres de TV Mobile via DVB-H, il faut s’appeler Nostradamus pour le connaître. On parle d’un montant forfaitaire de 5 à 10 euros par mois pour en bénéficier. Mais on parle aussi d’un bouquet de chaînes gratuites en plus d’autres chaînes payantes (on a vu le flop que ça a fait pour la TNT « normale »). Et on parle enfin d’un coût de licence unique à payer (une taxe en fait) lors de l’achat du mobile, les contenus étant ensuite gratuits.

J’ai aimé :

  • La possibilité de visionner des programmes en marchant
  • Les puces DVB-H qui consomment peu d’énergie. Plus de 4 heures d’autonomie en mode vidéo sur un N96
  • Le mobile ne chauffe pas quand on regarde la TV. Exit l’effet radiateur comme sur les offres TV en 3G
  • La compacité. Mine de rien, un mobile DVB-H a le même poids et peut avoir la même taille qu’un mobile « normal »
  • La qualité des vidéos. Il n’y a pas photo avec des offres 3G. C’est moins flagrant avec des offres 3G+

J’aurai aimé :

  • Avoir à la fois la TV mobile et la Radio numérique. Si il faut changer de mobile tous les 2 mois, cela devient agaçant
  • Enregistrer des programmes sur mon mobile quand je le souhaite. Cela dépend du bon vouloir des chaînes TV.
  • Utiliser une fonction de contrôle du direct. Même remarque qu’au point précédent. Toutes les chaînes ne jouent pas le jeu (un bug ?)
  • Qu’on puisse capter le signal en intérieur (pour l’heure, c’est mission impossible)
  • Que la technologie fonctionne mieux en déplacement. Dans un bus ou dans un taxi, on ne voit plus rien
  • Que ça sorte. Le 1er août, le signal sera coupé

Billets similaires :

  1. J’ai testé la Slingbox, pour regarder sa TV depuis un PC, un Mac ou un mobile
  2. J’ai testé Windows Mobile 6.5 sur un HTC Touch Diamond
  3. J’ai testé « l’Avion » OpenSkies Paris-New York

Leave A Comment