Accueil > Réflexion > Greenwich Village (NYC) et les gays : 40 ans de lutte ? Explications

Greenwich Village (NYC) et les gays : 40 ans de lutte ? Explications

Greenwich VillageHasard de l’actualité, le lancement officieux de ce blog correspond à une date de commémoration historique pour les gays du monde entier (dont je ne fais pas partie). Entre 200 000 et 700 000 personnes se sont effectivement aujourd’hui mobilisées à Paris pour la « Gay Pride », en la présence notamment de quelques stars internationales dont Liza Minnelli. Jusque là, rien de très nouveau.

Mais les médias mettent surtout en avant les 40 années de combat pour la reconnaissance et les droits des homosexuels. Là c’est déjà plus intriguant et j’avoue ne pas du tout avoir suivi cette histoire avant d’être allé à New York City il y a quelques mois. Plus précisément, cela s’est passé à Greenwich Village, au sud-ouest de Manhattan.

De l’indépendantiste Thomas Paine, qui fustigea la taxation décidée unilatéralement par les anglais, aux émetiers de Stonewall, qui déclenchèrent le mouvement de libération gay en 1969, les habitants du Village ont été longtemps à l’avant-garde du mouvement libéral américain. C’est plus précisément près du Christopher Park, qui faisait partie d’une plantation de tabac de 1633 à  1638, que les choses se sont déroulées. Aujourd’hui trône à cet endroit une sculpture de George Segal, intitulée Gay Liberation.

Greenwich Village Greenwich Village Greenwich Village

Et juste derrière elle, il est possible d’apercevoir le Stonewall Bar and Club, où un affrontement entre la police et des homosexuels dénégéra en émeute (le Stonewall Riot de 1969) et donna le coup d’envoi au mouvement de libération des gays. Sur le bâtiment, une plaque rappelle cet épisode. La partie de Christopher Street comprise entre le parc et Greenwich Avenue s’appelle également Stonewall Place. Non loin de là, une rue a même été baptisée Gay Street.

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks